Préparation mentale

Qu’elle soit individuelle ou collective, la performance est influencée par différents facteurs : techniques, énergétiques, biomécaniques physiques et mentaux. La dimension mentale regroupe différents aspects pouvant être développés ou renforcés selon le profil du sportif : optimisation de l’approche compétitive, gestion des émotions, définition des objectifs à court, moyen et long terme.

A travers l’apprentissage d’habiletés mentales et cognitives, il est possible de préparer mentalement un sportif à la compétition. Le but principal est d’améliorer la performance personnelle en conservant un équilibre entre plaisir de la pratique et atteinte de l’autonomie. La préparation mentale fait référence à des habiletés (confiance en soi, concentration), des procédures (relaxation, imagerie mentale, fixation d’objectifs) et des stratégies (renforcement de la cohésion de groupe) en vue d’améliorer les apprentissages et d’optimiser les performances.

Nos offres

Obtenez une offre sur-mesure qui correspond a vos besoins !

Accompagnement individualisé

Travail avec un collectif

Coaching mental étudiant

Prise de parole en public

Traitement des phobies

Développement personnel

Pleine conscience

Sophrologie

FAQ

Nous répondons à vos questions sur la préparation mentale !

Préparation mentale ou accompagnement psychologique ?

 

Afin de permettre au sportif d’exploiter tout son potentiel et d’optimiser sa capacité à être performant, deux axes sont envisageables : la préparation mentale et l’accompagnement psychologique.

La préparation mentale va entraîner le sportif au niveau mental en développant ses points forts et en renforçant les secteurs plus faibles. L’objectif est de le préparer à gérer toutes les situations qu’il pourra rencontrer en compétition et ce en partant des expériences qu’il aura vécues ou que nos experts pourront envisager. De nombreux outils sont au service du préparateur mental pour améliorer la gestion des émotions, la capacité à se concentrer ou développer le niveau de confiance. Ils pourront être exploités au cours d’une phase de préparation plus ou moins longue selon les objectifs sportifs ainsi qu’au cours des phases de compétition en présence ou non du préparateur mental.

L’accompagnement psychologique est un travail complémentaire qui amène le sportif à prendre conscience des éléments qui peuvent contribuer à sa performance et ceux qui lui sont néfastes. Ce processus de conscientisation est essentiel pour lui permettre d’avoir en perspective les éléments sur lesquels il peut se reposer pour être efficace et ceux sur lesquels il doit travailler pour être encore meilleur.

Vous avez dit préparation mentale ?

 

Le but de la préparation mentale est de permettre à un sportif d’exploiter pleinement son potentiel grâce à différentes habiletés qu’il aura développées ou renforcées. En étant conscient de ses points forts et de ses points faibles, il pourra apprendre les techniques spécifiques pour gérer les situations pouvant être un frein à sa performance. Concrètement, il est possible d’entraîner le mental de la même manière que l’on entraîne et prépare son corps, ses muscles, ses articulations, sa technique et sa stratégie. La préparation mentale peut se définir comme l’ensemble des outils qui permettent d’aborder un entrainement, une compétition ou une phase de reprise après une blessure avec une approche optimale et ce, dans le contexte spécifique d’une discipline sportive.

La préparation mentale désigne l’utilisation d’outils ou de techniques qui permettent de développer le contrôle des émotions comme par exemple le stress ou l’anxiété avant une compétition et qui optimisent les ressources mentales du sportif (concentration, confiance en soi, imagerie). Il s’agit donc d’intégrer ces techniques et les utiliser, parfois de manière quotidienne, lors des entrainements et lors des compétitions.

Ces techniques se regroupent en plusieurs catégories et ont des buts distincts :

• les techniques à bases cognitives (restructuration cognitive, modifications des pensées négatives/positives, contrôle de la pensée)
• les techniques de concentration (concentration, visualisation, imagerie mentale)
• les techniques de relaxation (relaxation training autogène, Jacobson, sophrologie)
• les techniques de fixation de but (travail sur des objectifs à court, moyen, long terme)

Se préparer mentalement, c’est organiser ses schémas mentaux afin d’être le plus efficace possible. En effet, pour chaque sportif, il existe un état idéal de performance où il est en situation favorable et en pleine maîtrise de son mental pour répondre aux exigences de la situation à laquelle il doit faire face.

Comment ça marche ?

 

La préparation mentale est l’un des piliers permettant l’accès à la performance. Les témoignages des sportifs qui ont développé une stratégie de préparation individuelle autour du mental sont nombreux et les bénéfices tirés de cette démarche ne sont plus à démontrer.

Au même titre que la préparation physique ou le suivi diététique, une évaluation diagnostique du sportif est un préalable obligatoire. A travers différents questionnaires, il va être possible de comprendre la structure de la personnalité afin de mieux définir les mécanismes mentaux pouvant être mis en jeu dans certaines situations. Ensuite, une évaluation des habiletés mentales sera proposée au sportif pour déterminer les orientations de sa préparation. Il existe plusieurs catégories d’habiletés : celles qui sont indispensables au meilleur état mental de performance, celles qui sont importantes pour évaluer et réguler le niveau d’énergie mobilisé par le sportif et celles qui influencent le processus de réflexion et de pensée.

Enfin, grâce à une batterie de tests spécifiques, il sera possible de déterminer le niveau des aptitudes requises en situation de compétition : capacité de concentration, tolérance au stress, traitement des informations, perception spatio-temporelle, capacité de mémorisation.

L’individualisation : la clé de la réussite

 

Chaque sport à ses spécificités, ce qui nécessite une préparation adaptée et individualisée. Par exemple, pour préparer un pilote automobile, la stratégie pourrait s’articuler autour de certains axes pouvant répondre aux exigences de la discipline et aux problématiques rencontrées.

Axe 1 : analyse de la qualité de traitement des informations

Avec un système d’eye tracking développé avec des lunettes pouvant être portées pendant les phases de roulage sur simulateur, il est possible d’évaluer le point de fixation de chaque œil et de le superposer sur le film de la scène vue par le pilote. Ainsi, l’observation en temps réel des éléments sur lesquels le pilote fixe son regard et donc son attention est réalisée. En observant comment le pilote traite les informations externes, il sera possible d’évaluer si les consignes définies en amont du roulage (points de repère pour amorcer un freinage par exemple) sont respectées. En complément, une analyse de la vitesse du traitement des informations, de la fréquence de balayage entre points de repère et « éléments parasites » ou des décrochages du niveau d’attention sera envisageable avec une étude image par image du comportement oculaire du pilote.

Axe 2 : niveau de concentration et point d’attention

A travers un protocole reposant sur la mise en place de stimuli visuels pendant le roulage sur simulateur, l’objectif est d’amener le pilote à augmenter sa capacité de concentration sur l’action à réaliser, en l’occurrence la qualité de son pilotage, pour être efficace. En traitant les informations extérieures sans « décrocher » mentalement, le pilote pourra développer ses capacités cognitives dans un environnement contraint.

Axe 3 : prise de décision et temps de réaction

En dehors des phases d’entrainement sur simulateur, un travail de coordination oeil/main ou oeil/pied peut permettre d’entrainer le système « traitement de l’information-prise de décision ». En évaluant le temps de réaction du pilote, il sera possible d’estimer ses progrès et de stabiliser les schémas psycho-moteurs, qu’il pourra reproduire notamment au moment des départs.

Témoignages

Découvrez les témoignages de nos sportifs

 » Opti’mental Consulting m’a accompagné pendant plusieurs années lors de ma pratique du judo en haut niveau . Les experts de cette cellule de performance ont été présents au moment clé de ma carrière sportive, pendant les réussites les échecs mais aussi les blessures. Ils m’ont permis d’apporter un regard nouveau et plus professionnel dans la préparation et la gestion de mes combats . Grâce à cet accompagnement, j’ai optimisé mon approche et ma préparation .

L’environnement créé par Alexis Landais s’est complètement adapté à mon profil et à mes exigences de performance.

Aujourd’hui, j’ai raccroché le kimono, et je continue d’appliquer les conseils prodigués dans ma
vie professionnelle. « 

Clémentine Louchez | Judo

Jetez un coup d’oeil à nos autres offres de performance sportive

Préparation physique

Nutrition

Une question par rapport à un besoin particulier ?

N’hésitez pas à nous contacter